STM32 Discovery & Nucleo

From air
Revision as of 07:09, 10 September 2011 by Donsez (talk | contribs) (Liens)
Jump to: navigation, search
Le STM32VL-Discovery
Le STM32L-Discovery

Carte contruit autour d'un microcontrolleur STM32F100RB disposant de 128 KB Flash, 8 KB RAM Le chargement et le débouggage se fait au moyen du STLINK (connecteur USB). Le nouveau modèle (STM32L-DISCOVERY) (ultra-low power) dispose d'un mini afficheur LCD. Le flashage du programme se fait via un lien USB ST-Link. Le lien ST-Link ne peut pas être utilisé comme lien série pour que le programme flashé puisse échanger des données avec l'hôte (comme dans le cas de l'Arduino).

Environnement de développement

Une liste assez complète des outils disponibles pour cette carte [1]

Utilisation sous Windows

STM32 ST-LINK Utility

Utilitaire (GUI et Command Line Interface) sous Windows pour utiliser le STLink avec les STM8 et STM32.

Attolic Studio

Attolic TrueStudio debuggant STM32VL-Discovery

Attolic TrueStudio est un IDE Eclipse pour le développement ARM et le chargement et débuggage au travers du STLINK. Une version non payante et limité est disponible pour développer/débugger avec le STM32.

MDK-ARM software

IAR Embedded Workbench software

Utilisation sous Linux

Le STM32VL-Discovery n'est pas prévu d'origine pour fonctionner sous Linux ou Mac-os-x, néanmoins la communauté open-source commence à proposé des solutions. Il y a trois approches possibles:

Installation du firmware Versaloon sur le ST-Link: [2]

  • Permet le support sous OpenOCD (et donc le support de GDB ???)
  • Ce n'est pas simple à installer pour l'instant, une approche nécessite d'accéder à connection SWD du ST-Link par soudage pour réaliser la première étape (installation du firmware Versaloon). A priori il y a peut-être une autre méthode par utilisation du DFU (Driver Firmware Update) pour mettre à jour le ST-Link (essai par DFuse non concluant pour l'instant --Admin 10:20, 23 January 2011 (UTC)). Il faut surveiller les mailings list sur le sujet, ces contributions sont très récentes, mi-janvier 2011 [3]

[4]

Utilisation d'un bootloader série sur le STM32: [5]

  • Ici on laisse de coté le ST-Link intégré du coup pas de support pour GDB et il faut cablé une liaison série

Support du ST-Link sous Linux: [6] [7] [8]

  • C'est la meilleure solution à long terme, le projet le plus avancé est a priori celui-ci à tester --Admin 07:46, 9 August 2011 (UTC)
  • Il y a aussi la possibilité d'utiliser le Bus Pirate


Il existe un utilitaire pour Linux pour charger du code sur la carte.

Misc

Liens