EA2012-Musique

From air
Revision as of 11:29, 24 December 2012 by Bischs (talk | contribs)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
Jump to navigation Jump to search

Résumé

Le parcours du son de l’air à l’ordinateur ne se fait pas facilement. Il faut qu’il passe par de multiples interfaces pour s’assurer, d ‘une part, de la bonne restitution de celui ci, mais d’autre part, le stockage sur ordinateur de sorte que la qualité du son reste correct. C’est une fois que le son est sur l’ordinateur que l’on peut « jouer » avec celui ci en faisant de la musique « dîtes » électronique. Cette musique consiste a appliquer des filtres sur des bandes son déjà existante pour avoir l’illusion d’un effet au moment de la restitution du son. Il est maintenant facile de pouvoir modifier un son. Il existe de nombreux logiciels libres ou payants permettant ceci. La plupart des filtres sont intégré au logiciel mais il est possible d’en créer des nouveaux plus adapté à ce que vous compter faire.


Abstract

The sound transmission between the air and the computer doesn’t work easily. It must pass through multiple interfaces to ensure, on the one hand, good listenning of this one, but on the other hand, the storage on computer which the sound quality must be correct. This is when the sound is on the computer that you can "play" with this one by making electronical music. The way to make electronical music is to put filters on existing soundtracks for the illusion of an effect at sound reproduction. It’s now easy to modify the sound. There are many free or pay software which make this. Most filters are integrated in the software but it’s possible to create new ones more suited to what you expect to make.


Présentation

Lien du diaporama : diapo (à venir ...)

Le son

Tout d’abord, avant même de commencer de musique électronique, il faut savoir ce qu’est un son et par surcroît ce qu’est une musique. Comme on peut le voir sur l’image, le son est une sinusoïdale à une certaine fréquence. Par exemple, un « La » (la référence en matière de musique) possède une fréquence de 442Hz. La tranche de fréquence audible pour l’oreille humaine est comprise entre 20 et 20 000 Hz. Passer cette limite on trouve les infrason (<20Hz) et les ultrason (>20 000Hz). Cette tranche de fréquence audible varie selon les personnes et, bien sur, varie avec l’âge de celle ci. Certaines personnes peuvent entendre par exemple un ultrason venant d’une télé en cathodique.

Mais dans la « vraie » vie, on peut voir que le son n’est jamais une pure sinusoïdale. En effet, si c’était le cas, le son d’un piano et le son d’un saxophone serait le même. C’est pour cela que l’on peut constater des petites perturbations sur le signal. C’est sur celle ci que l’on peut dissocier les différents sont et c’est sur ces perturbations que les ingénieurs du son vont jouer pour pouvoir modifier le son. Par exemple, ils vont pouvoir modifier un son de guitare pour que le public l’entende comme un son de saxophone.

Le rendu du son se fait par plusieurs sortes d’enceintes. On peut bien sur faire passer toutes les fréquences dans une seule enceinte mais la qualité du son s’en trouvera amoindri et certains même ne seront pas retransmis. Principalement nous trouvons trois sortes d’enceinte de diamètre : Le « tweeter » qui possède le plus petit diamètre et qui sert à rendre les aigües (de 2000 à 20 000 Hz), Le « médium » un peu plus gros qui comme son nom l’indique va plutôt les fréquences médium (800 à 3000Hz) et le « boomer » avec le plus gros diamètre qui va retransmettre les plus basses fréquences (de 20 à 800Hz). Les caractéristiques diffèrent bien sur selon le modèle et la marque utilisés. Il existe à l’heure d’aujourd’hui de multiple sorte d’enceinte mais on conserve cette séparation dans la plupart d’entre elles.

En ce qui concerne la prise de son, elle se fait par l’intermédiaire de microphone. Idem que pour les Speaker, il existe de nombreuse sorte de microphone. Celui le plus utilisé est le microphone dynamique que l’on peut voir sur le diaporama. Les ondes sonores (1) arrivent sur la membrane (2) ce qui la fait vibrer et entraine avec elle la bobine électrique (3). Grâce a l’électro aimant (4) a l’intérieur de la bobine, celle ci va se charger en courant induit qui sera la métamorphose du son en un courant électrique. Bien sur, plus la qualité des composants est élevé, plus la prise du son du microphone est précise.

L’enregistrement numérique

Je vais vous parler a présent de l’enregistrement numérique. Jusqu'à présent nous avons parlé du son dans l’air, puis de l’enregistrement par le microphone. Maintenant nous allons voir comment le signal se stock sur un ordinateur.

Le signal du microphone passe donc dans la carte son qui va la transformer en signal échantillonner. Mais pourquoi échantillonner ? Il faut savoir qu’un ordinateur ne comprend que les 0 et les 1. Il ne comprend pas les signaux analogiques. Nous sommes donc obligé d’échantillonner le signal du son pour pouvoir le stocker et faire des manipulations dessus. Le signal va alors être divisé en plusieurs petits bouts dont l’amplitude va être plus ou moins forte. En faisant ceci, nous arrivons au signal échantillonné comme on peut le voir sur la diapositive. Bien sur plus il y a d’échantillons, plus le son sera de bonne qualité.

Le signal d’un son est représenté par 3 paramètres dans l’ordinateur. Le premier est la fréquence d’échantillonnage qui détermine le nombre d’échantillon du son et donc de sa qualité et l’espace disque nécessaire au stockage de celui ci. Par exemple, pour la qualité d’un CD il faut une fréquence d’échantillonnage de 44 100Hz, de 22 000Hz pour une qualité radio et 8000Hz pour une qualité d’une conversation téléphonique. Le second paramètre est le nombre de bit nécessaire pour le codage d’un échantillon et enfin le nombre de voie pour la diffusion de la musique (Mono, Stéréo, 5.1, 7.1 …).

L’enregistrement du son sur un ordinateur se fait par l’intermédiaire d’un logiciel d’acquisition. Il en existe beaucoup et de toute sorte. Le premier basic est le microphone de Windows mais il n’apporte guère de fonctionnalités. Nous pouvons trouver dans les logiciels gratuits Audacity qui est le plus connu et qui tourne sur toutes les plates formes. Nous pouvons trouver Cubase pour windows dans les Logiciel privé ainsi que Lorgic Pro le logiciel d’acquisition de Machintosh mais également SoundBooth de la suite d’Adobe qui tourne du coup sur toutes les plates formes. Il en existe bien sur une multitude d’autre logiciel gratuit ou payant. Grâce à ceux ci, nous sommes en mesure de stocker les musiques sur ordinateur ainsi que faire des modification sur celle ci. En effet ces logiciels permettent de « géré » la musique. Par exemple lors d’un enregistrement, un musicien a fait une faute note une fois dans un morceau de 3 min. Alors l ‘ingénieur du son va demander au musicien de rejouer juste cette partie puis il va remplacer l’ancienne partie avec la nouvelle. Nous pouvons aussi ajouté des effets après avoir enregistré.

Effets Audio

Tout d’abord, commençons par le commencement, Qu’est ce qu’un effet audio ? En fait pour créer un effet audio nous allons tout simplement faire du traitement du signal et tester différents filtres pour entendre ce que cela fait. Ainsi la musique électronique en vient a se résumé à une seule chose : le traitement d’un signal. Les effets audio ne sont en fait que des filtres appliqués sur des sons de toutes sortes. Par exemple un chanteur ne va pas aimer sa voie sur une chanson, il peut appliquer un filtre qui nous fera entendre sa voix comme à travers un poste radio. Il existe bien sur de nombreux filtres prédéfinis, comme on peut le voir sur le diaporama : La « distortion », le « delay », l’ « echo », la « reverbe », la « modulation », le « pitch », la « wah-wah » et bien d’autres encore. Je ne vais pas expliquer le fonctionnement de l’ensemble de ceux ci mais je vais vous en détailler quelques uns.

Distorsion

L’effet le plus connu dans la musique est l’effet distorsion. Il va rendre le son moins « lisse ». Il se concoit a partir de distorsion sur le signal porteur. On peut souvent l’entendre dans le groupe de musique rock et hard rock mais nous pouvons aussi appliqué cet effet sur un enregistrement sur l’ordinateur.

Delay

L’effet « delay » est un effet va répéter la note obtenu plusieurs fois avec une force diminué a chaque fois. Il consiste a copié la note et a la coller peu après en diminuant son amplitude. Cet effet est très utilisé dans les arpèges de guitare electrique, cela donne l’impression d’une multitude de note alors que le musicien n’en a joué que quelques unes.

Wah-Wah

L’effet Wah-wah a surtout été célèbre lors de l’avènement de Jimi Hendrix, un grand guitariste, avec sa chanson « Voodoo Child ». Il consiste à étouffer le son lorsque l’utilisateur appuie sur la pédale et le laisse filer lorsque l’utilisateur relâche la pédale. Au niveau technique c’est un simple filtre qui enlève les sons en partant des hautes fréquences en fonction que l’utilisateur appuie sur la pédale. Bien que cet effet nécessite une pédale, il est possible de l’appliquer sur l’ordinateur.