Free Cooling

From air
Revision as of 17:25, 28 March 2011 by BaptisteMorin (talk | contribs)
Jump to: navigation, search
  • Enseignant: Olivier Richard
  • Public: 1 3I4, 2 RICM4 (Option Réseau)
  • Etudiants 2010/2011
    • Nabil Kaced
    • Alban Moreau
    • Baptiste Morin

Etude et réalisation d'une solution de contrôle free-cooling pour baie de serveurs de calcul

Introduction

L'évolution du matériel et de leur coût dans le domaine des serveurs informatiques pour le calcul scientifique est telle que les problémes lié à la consommation énergétique deviennent de plus en plus aïgus.

Un levier possible pour limiter le problème est de considérer un mode de climatisation alternatif. Un système intéressant est l'approche du Free-Cooling qui consiste simplement à injecter assez d'air extérieur pour permettre un refroidissement suffisant. Il est important de noter qu'il est nécessaire de disposer d'un asservisement en témpérature pour compenser des températures extérieurs trop faible.

Réalisation

Il s'agit de à participer à la réalisation d'une solution de Free-Cooling pour l'installation de 20 à 25 Kw (correspondant de une à deux baies de serveurs). Il s'agira notamment de co-réaliser la solution d'asservisement et de sécurité et qui dialogera avec l'insfrastructure de calcul global.

  • Asservissement et sécurisation utilisant la kit Stellaris Luminary Lm3s6965
  • Maquettage et simulation d'une installation de calcul climatisé
  • Couplage de l'asservissement avec le logiciel de gestion de tâche et ressource OAR.
  • Prévision / optimisation des zones de disponibilité des ressources
  • Interface web de contrôle et de gestion

Ressources

Carnet de bord

  • Lundi 7/02 : soutenance commerciale puis début du simulateur via Processing.
  • Installation du JDK Sun pour le faire fonctionner, tutoriel et apprentissage à partir d'exemple.
  • Derrière ce simulateur, pour l'implémentation de celui-ci, recherche des facteurs thermiques pour la déperdition.
  • La variation de température entre avant/arrière est de l'ordre de 8 à 10°. Plusieurs hypothèses retenues pour l'arrêt d'un ou plusieurs châssis (il y en aura 7 au départ).
  • Le simulateur n'a pas été terminé car l'affichage en temps réel de l'évolution des températures sous Processing n'a pas été réussi, nous avons préféré le mettre de côté pour avancer dans le projet.
  • Communication SNMP (get & set) fonctionne avec un serveur SNMP fictif sous linux, donc à priori peu de difficultés à le mettre en route sur place. Au niveau de la communication, la carte et les différents PDU (connexion Eth) seront rassemblés sur un petit hub ethernet. Ce sera une réseau interne donc pas besoin de créer une connexion SSH.
  • Pour la carte, elle doit être autonome (c'est elle qui prendra les "décisions" et rendra les informations dans des fichiers logs souvent mis à jour. L'organe centrale sera simplement informé, de par ces fichiers, de l'état du système global.
  • Pour l'instant, elle communique avec les thermomètres, reste la communication avec les servomoteurs (reçus récemment). Cette partie sera faite par Nabil, quand au programme général sur la carte, il sera commencé cette semaine. Beaucoup de retard par déplacements de cours et de nombreux projet en parallèles.

Notes

  • Lien wiki de la réalisation technique hébergée sur le wiki OAR : Go_Free!
  • Possibilité d'extension en stage et participation éventuel au Google Summer Of Code