APOGÉE

From air
Jump to: navigation, search

Description

  • APOGEE : “Application pour l’organisation et la gestion des enseignements et des étudiants”
  • Développé depuis 1995 (lancé en 1992 par les universités de Auvergne, Rhône-Alpes et Bourgogne)
  • Destiné à la gestion des inscriptions et des dossiers des étudiants dans les universités françaises :
    • Gestion des inscriptions administratives (frais d'inscription, sécurité sociale)
    • Inscriptions pédagogiques (rattachement à un diplôme, une année, à un ensemble de modules)
    • Gestion des examens (planning, relevé de notes)
    • Pour l’aide aux jurys de semestre et d'année (aide à la délibération)
    • Production des diplômes (procès-verbaux, annexe au diplôme, etc.)
  • Permet l’échange de données avec les établissements d’enseignement secondaire avec :
    • Les organismes de gestion de la Sécurité sociale étudiante,
    • Les CROUS
    • Le Ministère de l’Education (pour des statistiques)
  • Logiciel fonctionnant sur une base Oracle. Dans chaque établissement, deux serveurs sont utilisés (BDD et application) sous Linux.
  • Prix de la licence : 35k à 80k€ + une redevance annuelle de 7k à 27k€.
  • Pour pallier les insuffisances du logiciel, les universités multiplient les modules qui s'y connectent (ADE par exemple)
  • Concurrence :
    • Scolarix : Open Source
    • SIECLE : Gestion d’élève du second degré
    • Geste : l’équivalent utilisé en Belgique

Structure

Apogée est structuré en “modules” :

  • Inscription administrative. – Création automatique des formulaires d’inscription remplis par les étudiants lors de leurs réinscriptions via Internet.
  • Dossier "Étudiant. – Données administratives des étudiants : cursus, situation comptable vis-à-vis de l’université, numéro de Sécurité sociale, inscription pédagogique, adresse...
  • Stage. – Gestion des conventions de stage
  • Contrôle des connaissances. – Saisie des barèmes, coefficients et règles de calcul de notes et de résultat pour les UE ou pour la moyenne générale.
  • Résultat. — Saisies des notes, calcul automatique des notes, classement des étudiants, calcul des ECTS acquis, calcul des moyennes. Impression de documents: procès-verbaux de notes, attestations de réussite, relevés de notes, diplômes... Archivage des données concernant les diplômés de moins de 3 ans.
  • Inscription pédagogique. — Inscription des étudiants dans les cours, soit de manière individuelle (étudiant par étudiant), soit "en masse" (par les secrétariats, en particulier pour les cours obligatoires).
  • Référentiel. — Stockage des données techniques. Par exemple, les données "Utilisateur" (droits d’accès des utilisateurs) ou les données "Environnement" (statuts des différents partenaires institutionnels, liste des composantes de l’université, etc.)


Source: Wikipedia.