QCM C2I

From air
Jump to: navigation, search

Tuteurs: Pierre Gillois, Didier Donsez

De plus en plus de formation initiale comme continue utilise des questions fermées (QF) pour évaluer le niveau de connaissance avec des QCM à 5 items par exemple ou des TCS pour le raisonnement…. Etc. L’intérêt de ces méthodes à base de QF est leur haut degré d’informatisation et d’automatisation. En effet, chaque module de formation peut fournir des questions fermées d’évaluation, mais aussi de certification finale. Actuellement seul le score final de ces épreuves est communiqué aux apprenants et pratiquement rien (taux de réussite..?) aux enseignants. Prenons un exemple, à raison de 2 tests de 40 QF par semaine sur une année de formation, un étudiant sera confronté à 80 questions par semaine x 30 semaines de formations soit 2400 QF par année par étudiant. Si chaque QF est structuré en QCM à 5 items cela fait presque à partir de cette masse de réponses étudiantes, l’idée est de fournir un tableau bord de suivit des apprentissages pour l’apprenant (learning analytics), mais aussi à l’enseignant (teaching analytics). Enfin pour compléter l’approche, un dernier tableau de bord à destination de la scolarité (institutionnels analytiques) permettant notamment de préparer les jurys et en lien avec les systèmes d’information universitaires, est nécessaire. La modélisation statistique sous-jacente est déjà réalisée et les besoins de développement informatique sous forme d’algorithmique et d’un module intégrable à différentes plateformes comme Moodle, etc… fournissant des tableaux de bord, est envisagé. Une prévue de concept sur une plate-forme d’évaluation simple type PF C2i ministérielle peut être la première brique car en open source.